Le Roi Mohammed VI décerne des prix aux majors du Programme de lutte contre l’analphabétisme

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité d’Amir Al-Mouminine (Commandeur des croyants) a remis, après la prière du vendredi à la mosquée « Lalla Amina » à Essaouira, le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées, un programme qui a bénéficié à 3.300.000 personnes depuis son lancement en 2000.

En tout, six personnes, à égalité dans les catégories féminine et masculine, ont obtenu les prix de ce programme qui connaît un engouement particulier. Les objectifs fixés initialement ont été largement dépassés, en termes notamment, du nombre des mosquées qui y participent, ainsi que des encadrants, des coordinateurs et des conseillers pédagogiques.

En lançant ce programme en 2000, le Souverain marocain avait ordonné que « les mosquées demeurent ouvertes pour dispenser des cours d’alphabétisation et d’éducation religieuse, civique et sanitaire, selon un programme bien élaboré ».

Le programme a également permis aux mosquées, lieux de culte et d’invocation de Dieu, de retrouver leur place d’avant-garde en matière de guidance, d’orientation spirituelle et d’alphabétisation, ainsi que leur rôle dans l’édification d’une société démocratique, moderne, ouverte et basée sur le rejet de l’exclusion et de la marginalisation, la lutte contre la pauvreté et l’ignorance.

Confié au ministère des Habous et des affaires islamiques, le programme reste encadré par les recommandations du Conseil Supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique concernant l’alphabétisation, conformément à la vision stratégique pour la réforme du système de l’éducation et de la formation 2015-2030.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*