Israël autorise ses ressortissants à se rendre en Arabie saoudite

Dorénavant, les citoyens israéliens sont désormais autorisés à se rendre en Arabie saoudite, précise un décret officiel paraphé dimanche, par le ministre israélien de l’Intérieur, Aryé Deri.

La permission s’adresse notamment aux ressortissants israéliens de confession musulmane voulant accomplir le pèlerinage dans les lieux saints du Royaume wahhabite et les voyages d’affaires pour les autres ressortissants israéliens. Pour la première fois, Israël permet à ses citoyens de se rendre au royaume wahhabite à la faveur d’une amélioration ces dernières années, des rapports entre Tel-Aviv et Ryad.

Des médias israéliens rapportent que cette décision a été prise après des consultations avec le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Défense, le Conseil national de sécurité et d’autres institutions concernées.

Jusqu’à présent, la grande partie des ressortissants israéliens qui voyagent en Arabie saoudite, sont issus de la minorité arabe de l’Etat hébreu. Ils effectuaient ce déplacement sans permission officielle. 

Afin de visiter de manière régulière le royaume wahhabite, les citoyens israéliens devront disposer d’un visa d’entrée délivré par le gouvernement saoudien. Les voyages d’affaires pour des rencontres ou des recherches d’investissement et le pèlerinage du Hajj constituent les deux seules raisons recevables par les autorités israéliennes pour une autorisation de se rendre sur le sol saoudien. Israël a limité ses séjours à une durée maximale de 90 jours.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*