Les ressortissants israéliens ne sont pas les bienvenus en Arabie Saoudite

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a assuré lundi que les ressortissants israéliens ne peuvent pas visiter le royaume wahhabite, le lendemain de l’annonce par Israël, de l’autorisation de ses citoyens à se rendre dans ce pays.

L’annonce israélienne semblait refléter un rapprochement entre ces deux alliés du gouvernement américain et rivaux de Téhéran. Pour rappel, le ministre israélien de l’Intérieur, Aryeh Deri, a signé dimanche « pour la première fois un décret autorisant les Israéliens à se rendre en Arabie saoudite ».

Mais, le lendemain, le chef de la diplomatie saoudienne est allé dans le sens contraire : « notre politique est constante, nous n’avons pas de relations avec l’Etat d’Israël et les détenteurs du passeport israélien ne peuvent pas visiter le royaume pour le moment », a déclaré le prince Fayçal ben Farhane al-Saoud, lors d’une interview accordée à CNN.

Le gouvernement saoudien n’entretient aucun rapport diplomatique officiel avec les autorités israéliennes. Historiquement, les Etats arabes conditionnent la normalisation avec Israël à la résolution de la question de la Palestine.

«Je pense que, lorsqu’un accord de paix sera conclu entre les Palestiniens et les Israéliens, la question de l’intégration d’Israël dans son environnement régional sera sur la table», a martelé le ministre saoudien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*