Les Etats-Unis suspend toute livraison d’armes aux forces irakiennes

Le gouvernement américain a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre, toute livraison d’armes et de munitions aux troupes irakiennes pour des motifs de sécurité, a indiqué lundi le porte-parole de la force aérienne des Etats-Unis, Brian Brackens. 

Ces derniers temps, les relations entre Washington et Bagdad sont devenues de plus en plus tendues.

A propos, les Etats-Unis et l’Irak avaient conclu en mai 2016 un contrat d’une valeur de 1,8 milliard de dollars. Cet accord prévoyait notamment la livraison de composants et de missiles pour les F-16 des forces irakiennes, dont la dernière livraison a eu lieu le 14 novembre dernier.

Le gouvernement américain reprendra les livraisons «lorsque le contexte sera plus sécurisé», a prévenu le porte-parole de l’armée de l’air américaine, sans pour autant indiquer le nombre d’armes d’ores et déjà livrées et celui qui reste à livrer à l’Irak.

Cette décision a été annoncée au lendemain d’attaques de roquettes visant la représentation diplomatique américaine dans la capitale irakienne. En effet, cinq roquettes se sont abattues dimanche dernier près de l’ambassade des Etats-Unis, située dans la Zone verte ultra-sécurisée de Bagdad.

Bien que ces attaques n’aient pas été revendiquées, le gouvernement américain les attribue à des groupes armés pro-Téhéran et reproche au gouvernement irakien un manquement dans la protection des intérêts et des ressortissants américains dans le pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*