Syrie : Deux soldats turcs tués dans une frappe aérienne à Idleb

Le ministère turc de la Défense a annoncé ce jeudi que deux soldats turcs ont été tués et deux autres blessés dans une frappe aérienne menée sur la province d’Idleb dans le nord-ouest de la Syrie.

Deux colonnes de l’armée turque ont été prises pour cible par l’artillerie syrienne et des avions du régime de Damas. Dans son annonce faite sur son compte Twitter, le ministère de la Défense a ajouté que l’armée turque avait riposté contre des «cibles du régime» syrien dans la région. 

Citant différentes sources dans la région, le ministère a indiqué dans un autre tweet que 114 «éléments du régime ont été neutralisés». 

Après avoir repris le contrôle de l’autoroute M5 qui traverse la Syrie du Nord au Sud en passant par Damas et Alep, l’armée syrienne poursuit son offensive dans la région, cherchant maintenant à reprendre la voie M4, qui relie Lattaquié, sur le littoral, à Alep, plus à l’Est. 

Le renforcement de l’offensive de Damas, épaulé par les frappes des avions de chasse russes, pour reprendre le dernier bastion rebelle d’Idleb, a fait 19 morts parmi les soldats turcs. 

Ces incidents ont entraîné des tensions entre la Russie, principal allié du régime syrien, et la Turquie qui soutient de son côté, plusieurs groupes rebelles dans la région. 

Ankara a demandé à Damas de retirer ses forces d’ici la fin février de la région d’Idleb. Hier mercredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a exclu de faire «le moindre pas en arrièe» face au régime de Bachar al-Assad dans le nord-ouest de la Syrie, au moment où de nouvelles discussions commençaient avec la Russie et devraient se poursuivre ce jeudi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*