Libye : le Covid-19 emporte un ancien ténor de la rébellion contre Kadhafi

Mahmoud Jibril, l’ancien responsable de l’exécutif de l’insurrection libyenne ayant contribué à la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, s’est éteint dimanche au Caire suite à une infection au coronavirus.

Agé de 68 ans, l’ex-chef de l’exécutif de la rébellion libyenne « est décédé aujourd’hui (dimanche) au Caire après une hospitalisation de deux semaines », a confié à la presse Khaled al-Mrimi, secrétaire général de l’Alliance des forces nationale (AFN), une coalition de formations politiques formée et présidée par le défunt Mahmoud Jibril.

«Son état était stable et il s’apprêtait même à quitter l’hôpital», mais Jibril souffrait d’autres problèmes de santé avant de contracter le covid19, a poursuivi Khaled al-Mrimi.

Le directeur du centre hospitalier Ganzouri, Hisham Wagdyn, qui a confirmé que Mahmoud Jibril avait été hospitalisé le 21 mars dernier à la suite d’un accident cardio-vasculaire. Par la suite, l’ancien dirigeant avait subi un test de dépistage de Covid-19, qui s’est révélé positif, ce qui avait entraîné sa mise en quarantaine.

Rappelons qu’en mars 2011, quelques semaines après le début de la rébellion en Libye dans le contexte du Printemps arabe, Mahmoud Jibril avait été nommé à la direction d’un gouvernement provisoire par le Conseil National de Transition (CNT), la branche politique de l’insurrection. Il quittera ce poste à l’automne, au lendemain de la chute du dictateur libyen, pour prendre les rênes de l’AFN.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*