Libye : Raid aérien contre un objectif militaire turc dans la base d’Al-Watiya

Des avions de combat ont frappé dans la nuit de samedi à dimanche la base aérienne d’Al-Watiya, située à 140 kilomètres au sud-ouest de la capitale Tripoli, récemment récupérée par les forces du Gouvernement libyen d’union nationale (GNA), avec l’aide de la Turquie, des mains des forces de l’Est loyales au général Khalifa Haftar. 

Une source proche de l’armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar soutenue par la Russie, a indiqué que les attaques ont été menées par des avions d’origine inconnue et qu’elles ont visé un système turc de défense anti-aérienne installé dans la base d’Al-Watiya. 

Il y aurait eu, selon la même source, des victimes parmi les soldats turcs déployés dans la base. Le vice-ministre de la Défense du GNA Salah Al-Namrouch a confirmé l’attaque, sans évoquer de pertes humaines. 

La reprise en mai de la base aérienne d’Al-Watiya par les forces du GNA, a été un facteur déterminant dans l’échec en juin de l’offensive du maréchal Haftar qui tente depuis seize mois, de conquérir la capitale Tripoli. Le GNA et le maréchal Haftar mobilisent désormais leurs forces autour des villes stratégiques de Misrata et Syrte. 

Une source turque a révélé la semaine dernière, que la Turquie menait des discussions avec le GNA pour une éventuelle utilisation par les forces tuques de la base navale de Misrata et de la base aérienne d’Al-Watiya, la plus importante base aérienne de l’ouest libyen. 

La reconquête de la ville de Syrte pourrait permettre au GNA de reprendre le contrôle des champs pétroliers et des installations dans le sud que contrôle l’armée de Haftar.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*