L’Arabie saoudite va acquérir 10 hélicoptères H125 de l’avionneur européen Airbus

Le constructeur aéronautique européen Airbus a raflé un marché avec The Helicopter Company (THC), détenue par le fond souverain saoudien Public Investment Fund (PIF) portant sur l’acquisition de 10 hélicoptères H125.

A titre d’information, un H125 a une capacité d’accueil allant jusqu’à 6 passagers. Ainsi, les hélicoptères commandés serviront, entre autres, au développement du secteur touristique. Ce contrat est une bouffée d’air frais pour Airbus, qui a été obligé d’effectuer une compression de personnel suite aux multiples annulations de commandes en raison de la pandémie de Covid-19.

L’avionneur européen doit par ailleurs tenir compte des signaux lancés par Washington. En effet, l’administration américaine a maintenu ses taxes punitives contre des articles européens malgré les efforts d’Airbus qui affirme avoir régularisé sa situation avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). 

Cette tension tire son origine de la querelle entre les Etats-Unis et l’Union Européenne (UE) autour d’un conflit commercial remontant à octobre 2004 au sujet d’aides publiques aux constructeurs aéronautiques américain Boeing et européen Airbus.

Rappelons qu’en 2019, l’OMC a permis au gouvernement américain d’instaurer des taxes sur près de 7,5 milliards de dollars de biens et services européens importés tous les ans, ce qui demeure la sanction la plus sévère jamais décidée par cette organisation internationale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*