Le gouvernement néerlandais va dédommager un rescapé irakien d’un raid aérien à Mossoul

Le gouvernement néerlandais s’est engagé à verser des indemnités pour des civils abattus par inadvertance en 2015 lors d’un raid visant la ville irakienne de Mossoul.

Dans un courrier destiné au Parlement des Pays-Bas, la ministre néerlandaise en charge de la Défense, Ank Bijleveld, a assuré que le citoyen irakien Bassim Razzo bénéficierait d’indemnités suite aux dommages qu’il a subis en perdant quatre membres de sa famille au cours d’un raid aérien qui a ciblé en 2015 une maison supposée appartenir à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI).

Pour rappel, il s’agit d’une opération menée le 21 septembre 2015 par la coalition internationale anti-djihadiste. Suite à une information qui s’est avérée erronée par la suite, un chasseur F-16 néerlandais avait alors pris pour cible le domicile de Bassim Razzo : c’est dans ces circonstances que son épouse, sa fille, son frère et son cousin ont été tués.

Néanmoins, la ministre de la Défense a tenu à préciser que le fait de verser des indemnités suite aux dommages corporels et psychologiques subis par Bassim Razzo ne signifie pas que les Pays-Bas admettent en être responsables. 

Mme Bijleveld n’a pas divulgué le montant des indemnités qui seront versées à Bassim Razzo, mais son avocat, Me Liesbeht Zegveld avait exigé un dédommagement à hauteur de 2 millions de dollars.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*