Afrique du Sud : Zuma en novembre prochain devant la commission d’enquête sur les scandales de corruption

L’ex-président sud-africain, Jacob Zuma devra comparaître en novembre prochain devant la Commission qui mène des investigations sur les affaires de corruption survenues durant ses deux mandats à la tête du pays (2009-2018). 

Les juges à l’origine de cette convocation ont précisé que, cette fois-ci, les dates fixées sont non négociables, étant donné que l’ancien président s’était absenté lors des précédentes audiences à cause de supposés problèmes de santé.

Zuma est convié à comparaître au cours de la période allant du 16 au 21 novembre prochain, pour être entendu par les les magistrats qui cherchent à déterminer son degré d’implication dans ces diverses scandales financiers et de corruption.

Le juge Raymond Zondo, responsable de la commission en charge de l’enquête, sera dans l’obligation de convoquer l’ancien président d’ici au 9 octobre si jamais ses avocats ne confirment pas sa présence aux prochaines audiences, a-t-il prévenu.

La présidence de Jacob Zuma a brillé par de nombreux scandales financiers, ce qui l’a contraint à démissionner avant le terme de son second mandat. C’est sous sa direction que certaines grandes entreprises sud-africaines ont périclité. C’est le cas notamment de la compagnie aérien South African Airways et de la société nationale d’électricité Eskom.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*