Le groupe Etat Islamique revendique une attaque contre une raffinerie en Irak

L’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) a revendiqué être à l’origine d’une attaque à la roquette ayant donné lieu dimanche à un incendie déjà maîtrisé, dans une raffinerie de la province irakienne de Salah ad-Din, rapportent des médias irakiens.

Lors de cet attentat, Daech (acronyme en arabe du groupe EI) a tiré deux roquettes Katioucha, selon certaines sources. Avant cela, des organes de presse irakiens et arabes ont affirmé dimanche, qu’un incendie s’est déclaré dans la raffinerie Al-Siniya de la province de Salah ad-Din, après un tir de roquette.

« Un incendie s’est déclaré à l’usine Al-Sinaya à Baïji (au nord de la capitale irakienne Bagdad) après qu’un projectile tiré d’un LRM est tombé sur son territoire », a indiqué l’agence de presse irakienne INA, en citant le service de presse des raffineries du nord du pays. D’après INA, un projectile a été tiré à proximité de l’autoroute entre les localités d’Haditha et d’Al-Siniya.

La North Refineries Company a maîtrisé le feu qui s’est déclaré dimanche dans la soirée au niveau de « l’une des installations de stockage de l’usine Al-Siniya » après un tir de roquette, a assuré le ministère irakien du Pétrole dans un communiqué posté sur le réseau social Facebook, selon lequel aucune victime humaine n’a été déplorée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*