Covid-19 : le lancement de la campagne de vaccination annoncé pour janvier en Algérie

Le chef d’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé dimanche dernier le lancement de la vaccination anti-coronavirus dans son pays pour le prochain mois de janvier.

« J’ai instruit le premier ministre à l’effet de présider, sans délai, une réunion avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, en vue de choisir le vaccin adéquat anti-Covid-19 et de lancer la campagne de vaccination dès janvier 2021 », a posté sur Twitter le dirigeant algérien.

Ce pays maghrébin n’a toujours pas choisi de vaccin contre le Covid-19. Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Djerad, a déclaré dernièrement que l’Algérie « acquerra le vaccin anti-coronavirus présentant des garanties certaines, d’où l’impératif d’éviter toute précipitation ou décision aléatoire ».

Entre temps, les malades souffrant de Covid-19 sont pris en charge dans les centres hospitaliers avec, entre autres, de l’hydroxychloroquine. Dès le début, « les autorités sanitaires algériennes ont opté pour administrer de l’hydroxychloroquine aux malades hospitalisés, avec un antibiotique de couverture et un corticoïde, ainsi que des anticoagulants », a confié à la presse Bekkat Berkani, médecin fait partie du comité de suivi de l’évolution de la pandémie.

Depuis le 25 février dernier, plus de 95 200 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués sur le sol algérien. Dans cette population, 2 666 décès ont été déplorés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*