Le Caire annonce officiellement la reprise de ses rapports diplomatiques avec Doha

Le Caire et Doha ont annoncé de manière officielle mercredi le rétablissement de leurs rapports diplomatiques bilatéraux, après une rupture d’environ trois ans.

L’Egypte et le Qatar ont échangé deux notes officielles « par lesquelles ils conviennent de rétablir les relations diplomatiques bilatérales », d’après un communiqué diffusé par la diplomatie égyptienne. 

Ces procédures entrent dans le cadre de la concrétisation des engagements réciproques mentionnés dans la Déclaration d’Al Ula, publiée à l’issue du sommet des Etats du Golfe tenu le 5 janvier dernier dans cette localité située dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, a assuré le ministère égyptien des Affaires étrangères.

Rappelons que le pays des pharaons avait rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar le 5 juin 2017. Le Caire avait alors reproché à Doha de s’ingérer dans ses affaires intérieures, d’appuyer des mouvements terroristes et d’abriter des membres de la confrérie des Frères musulmans. 

Simultanément, l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis (EAU) et Bahreïn avaient fait de même, annonçant à cette occasion la fermeture de leurs espaces aériens et maritimes à toutes les dessertes qataries. 

Mais tous les malentendus entre Doha et d’autres pays du Golfe ont été réglés lors du sommet d’Al Ula.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*