Paris rouvre son ambassade en Libye

A l’occasion de la visite du président du Conseil libyen de la présidence, Mohamed al Menfi, mardi à l’Elysée, le président français, Emmanuel Macron, a annoncé la réouverture de l’ambassade tricolore dans ce pays maghrébin.

Pendant près d’une décennie, la Libye a été déchirée en deux, avec deux administrations rivales régnant sur l’est et l’ouest du pays. Mais l’accord conclu le mois dernier à Genève sur la constitution d’un gouvernement d’union nationale intérimaire ouvre la perspective d’une transition démocratique en Libye.

«Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre cette souveraineté et un agenda au service de la Libye», a assuré le président français en présence de Mohamed al Menfi, dont c’était la première visite officielle à l’étranger depuis son investiture. «Notre ambassade à Tripoli rouvrira lundi et notre ambassadeur sera de retour sur votre territoire», a précise le président Macron.

Le gouvernement français avait fermé sa représentation diplomatique dans la capitale libyenne, Tripoli en juillet 2014 et évacué une cinquantaine de citoyens tricolores et britanniques en raison d’affrontements à Tripoli. Depuis, pour des motifs de sécurité, l’ambassadeur français travaillait depuis Tunis.

Emmanuel Macron a par ailleurs, clairement appelé les troupes et combattants étrangers à quitter la Libye  le plus vite possible». «Les troupes turques et russes et les combattants étrangers importés par ces pays ou par d’autres doivent partir au plus vite parce que ce sont les forces armées libyennes qui sont la seule autorité légitime pour sécuriser la Libye», a-t-il soutenu.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*