Le président sud-africain restreint la vente d’alcool durant le week-end de Pâques

La vente d’alcool à emporter sera proscrite en Afrique du Sud pendant les quatre jours du week-end prolongé de Pâques pour éviter une baisse de vigilance en pleine troisième vague d’épidémie de coronavirus, a annoncé mardi le chef d’Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa.

En Afrique du Sud, il y a, d’ordinaire, des pèlerinages religieux et de multiples mouvements de familles de l’intérieur du pays vers les villes touristiques côtières pendant le week-end de Pâques.

«Etant donné le rôle que joue l’alcool dans l’incitation à des comportements imprudents …, la vente d’alcool à emporter sera interdite vendredi, samedi, dimanche et lundi prochains », a déclaré le dirigeant sud-africain au cours d’un discours télévisé. Toutefois, il sera possible, pendant ces quatre jours, d’en consommer sur place dans les restaurants et bars.

Par ailleurs, le président Ramaphosa a indiqué que le nombre quotidien de nouveaux cas de Covid-19 s’est récemment fixé autour de 1 200 dans le pays, où plus de 1,5 million de personnes ont contracté le coronavirus depuis le début de cette crise sanitaire pour 52 700 décès déplorés.

« La pandémie est toujours très présente autour de nous. Nous devons agir avec prudence, pas seulement au cours du prochain week-end, dans les jours, semaines et mois à venir », a mis en garde le chef d’Etat sud-africain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*