Le gouvernement saoudien met fin à la distanciation physique à La Mecque pour les fidèles vaccinés

Les croyants vaccinés contre le Covid-19 ont eu la possibilité de prier côte à côte dans la Grande Mosquée de La Mecque dimanche, ce qui constitue une première depuis le début de la pandémie. 

Ce lieu saint très fréquenté reprend peu à peu son fonctionnement normal après un an et demi de mesures sanitaires rigoureuses à cause de la crise liée la pandémie du coronavirus.

Ce lieu de culte de La Mecque, première ville sainte dans l’islam, accueillait des millions de fidèles avant la propagation du coronavirus dès fin 2019. Du coup, diverses restrictions limitant l’accès à cette mosquée avaient été décidées, avant d’être progressivement levées au cours des derniers mois, entre autres pour les pèlerins immunisés contre le Covid-19.

«La Grande Mosquée peut désormais être utilisée à pleine capacité, avec l’obligation pour les employés et les visiteurs de porter un masque à tout moment», a déclaré le ministère saoudien de l’Intérieur dans un communiqué diffusé par l’agence de presse officielle SPA. 

Cette disposition est en vigueur depuis dimanche pour les personnes complètement immunisées contre le coronavirus, précise le communiqué.

D’après le Département de la défense, les lieux publics, à l’instar des transports, restaurants ou cinémas, peuvent aussi fonctionner à plein régime sur l’ensemble du territoire saoudien et le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*