Tunisie : Ennahdha attendu sur le terrain par l’entreprenariat

La victoire du parti Ennahdha aux premières élections de Tunisie plonge l’ensemble de la communauté internationale dans l’expectative. Au niveau national les questions se posent surtout au niveau de la politique économique qui sera mise en œuvre. Mais force est de constater que les entrepreneurs tunisiens se montrent plutôt confiants en l’avenir.

La victoire d’Ennahdha n’est pas une surprise pour les hommes d’affaires tunisiens qui s’y attendaient selon un  sondage d’opinion réalisé l’Association Nour-R. Le parti Ennahdha a proposé un programme économique libéral favorisant l’économie de marché ainsi que les activités financières et boursières. Conscient de l’importance du tourisme pour la vie économique de la Tunisie, le parti s’est engagé à ne procéder à aucune réforme qui pourrait freiner cette activité, poumon de l’économie du pays. Résorber le chômage, rassurer les IDE (Investissements Directs Etrangers) et mettre en place un modèle économique à même de consolider les secteurs classiques et encourager les nouveaux, voilà les défis auxquels le parti Ennahdha devra faire face.

Les attentes des hommes d’affaires tunisiens dans la politique que mettra en œuvre le parti Ennahdha sont grandes. Ils espèrent qu’elle permettra de remédier au climat incertain pour les affaires instauré du temps du régime de Zine El Abdidine Ben Ali marqué par la corruption et les mauvaises pratiques mais que dans le même temps elle permettra à la Tunisie de conserver sa dimension moderniste et ouverte en préservant les acquis du CSP (Code du Statut Personnel).

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*