Afrique du Nord : La politique américaine difficile à analyser

La politique américaine de soutien aux nouveaux régimes en Afrique du Nord au lendemain des révolutions est de plus en plus sujette à des critiques. Plusieurs partis politiques de ces pays accusent les Etats-Unis de profiter de leurs révolutions pour établir des pouvoirs politiques à leur convenance.

Il est vrai que depuis le début du printemps arabe, les Etats-Unis se sont montrés particulièrement engagés aux côtés des nouveaux régimes en place. D’abord sur le plan financier avec les nombreuses promesses de d’aide en Tunisie, en Egypte et en Libye mais également sur le plan politique avec une assistance des partis politiques dans leurs campagnes électorales. Avec la récente victoire électorale en Tunisie du parti islamo-conservateur Ennahdha et celle annoncée des Frères musulmans en Egypte en plus de l’annonce du CNT libyen de baser la future législation du pays sur la charia, la question qui se pose naturellement est celle de la motivation de ce soutien américain aux pouvoirs islamistes.   Les détracteurs de l’Oncle Sam y répondent que les Etats-Unis visent l’établissement de pouvoirs islamistes modérés, à l’image de l’Arabie Saoudite, et populaires plutôt que de régimes dictatoriaux impopulaires.

Néanmoins, le fait que les américains, au travers d’ONG, aient apporté leur soutien, à tous les partis quels qu’ils soient comme ce fût le cas en Tunisie, dément en partie cette théorie. De l’avis de certains experts, dans le cas de la Tunisie où le soutien a été apporté aussi bien aux conservateurs d’Ennahdha qu’aux démocrates comme ceux d’Ettakatol, l’objectif américain aurait été une bipolarisation à peu près équitable de la vie politique.

Cette stratégie serait donc un échec étant donné l’ampleur de la victoire d’Ennahdha.

A propos de Fitzpatrick 1348 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*