Le Sahel : Situation alimentaire et nutritionnelle

Mercredi dernier, la France a décidé d’apporter une aide d’urgence au Sahel en raison de la menace de crise alimentaire dont cette région fait l’objet. Une annonce faite par le porte-parole du Ministère français des Affaires Etrangères, Bernard Valero. « La France est préoccupée par l’évolution de la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel.
Plusieurs facteurs (diminution des récoltes, crise pastorale, hausse des prix alimentaires, afflux de réfugiés en provenance de Lybie) font craindre la survenue d’une nouvelle crise au Sahel, dont le pic pourrait être atteint à partir d’avril 2012 », précise le communiqué officiel. Aussi, « la France a décidé d’allouer au Programme Alimentaire Mondial(PAM) une aide alimentaire d’urgence de 10 millions d’euros (13,5 millions de dollars américains) au profit des pays de la région ».
La même adresse indique également que « les pays de la région ont d’ores et déjà prévu des mesures d’urgence ». En effet, bon nombre de pays du Sahel font face, en ce moment, à des signes précurseurs de crise alimentaire. Rien qu’en parlant des cas de déficit céréalier, au moins 3 nations sahéliennes y sont confrontées : le Niger, le Burkina-Faso et le Mali. La première a récolté 500 000 tonnes de moins par rapport aux prévisions tandis que la deuxième s’attendait déjà à un rendement d’environs 700 000 tonnes inférieur à celui de l’année dernière.
Malgré les mesures prises par ces gouvernements pour juguler ces débuts de crise, cela pourrait ne pas suffire. Pour cause, « la France appelle la communauté internationale à se mobiliser dès à présent pour soutenir leurs efforts et pour prévenir la dégradation de la situation ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*