Japon : La menace de la déflation

Depuis près de trois ans, la déflation ou le phénomène de baisse des prix  constitue un sérieux problème pour l’économie japonaise.  Vendredi dernier, le ministère des affaires intérieures a officiellement annoncé que les prix à la consommation ont encore reculé de 0,1 % sur un an en janvier. Ce, en dehors des produits périssables.

Sans compter l’énergie et les aliments, les prix à la consommation ont baissé de 0,9 % en janvier en comparaison avec ceux du mois de janvier 2011. Cela est dû à la montée des cours dans le secteur, à savoir, l’électricité, le gaz et le fuel domestique. Mais, malgré cela, le Japon est encore loin de son record de 2,4 % de déflation constaté en aout 2009. Cette fois-ci, ce sont les produits électroménagers et leurs tarifs qui siègent sur le banc des accusés. En ce qui concerne les micro-ondes et les réfrigérateurs, ils constituent, à eux tous seuls, le tiers de la baisse sur l’année. De même, les articles électroniques comme les PC, les téléviseurs et les caméscopes ont connu une baisse de prix comparable. Preuve éloquente de cette tendance à la baisse, l’indice des prix à la consommation de Tokyo et ses environs, une référence dans le domaine, a diminué de 0,3 % en février sur un an, toujours sans tenir compte des produits périssables.

Bien entendu, une telle situation ne peut être tolérée. Ainsi, la Banque du Japon essaye de la contenir en maintenant son taux directeur entre 0,0 et 0,1 %. Cela a pour but de promouvoir la circulation de l’argent. Cette stratégie sera maintenue jusqu’à ce que les prix montent à un rythme annuel de 1 %.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*