USA/Vietnam : Rapprochement stratégique ou juste un calcul de rééquilibrage

A l’image des exercices navals non combattants menés par les deux pays jusqu’à aujourd’hui 30 avril 2012, les relations semblent se réchauffer entre les Etats-Unis et le Vietnam.

En plus de l’effet du temps qui atténue de plus en plus le douloureux souvenir du conflit entre les deux pays qui a causé plus de deux millions de morts vietnamiens et 57 000 américains avant de s’ achever avec la chute de Saigon le 30 avril 1975, d’autres éléments expliquent ce rapprochement entre les deux pays. Tout d’abord, l’administration du président américain Barack Obama qui a décidé de trancher avec celle de son prédécesseur Georges W. Bush. L’attention américaine est donc reportée de l’Irak et de l’Afghanistan vers l’Asie-Pacifique où la Chine ne cesse de monter en puissance. Le Vietnam qui craint de voir sa liberté de navigation en mer de Chine méridionale compromise par la Chine semble avoir stratégiquement décidé de se rapprocher du pays de l’Oncle Sam pour bénéficier du soutien militaire, même officieux de cet imposant allié. D’autant plus que, d’après une étude du groupe de recherche américain IHS parue le 14 février dernier, la Chine devrait accroître son budget militaire de 18.75% chaque année pour totaliser 238.2 milliards de dollars en 2015.

Selon des analystes politiques, le Vietnam, en se rapprochant des Etats-Unis, ne viserait qu’à rééquilibrer son rapport de force vis-à-vis de la Chine, mais ne chercherait en aucun cas à rompre avec le géant asiatique qui, avec 9.2% de croissance en 2011, reste la locomotive économique de la région.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*