Le prix Nobel de paix Sud africain, Frederik de Klerk, polémiqué

L’ancien président sud-africain et prix Nobel de la paix 1993, Frederik de Klerk, est au cœur d’une polémique. Lors d’une interview sur CNN, il a défendu son refus de s’excuser concernant « le concept de deux Etats nations séparés ». Ce qui a causé un tollé, lui obligeant d’éclaircir sa position au travers d’un communiqué.

« Oui, je me suis expliqué pour l’apartheid à plusieurs reprises. Mais, il y a bien une chose pour laquelle je ne me suis pas excusé, c’est d’avoir recherché la justice pour tous les Sud-Africains, à travers le concept original de deux Etats nations séparés ». Voilà les mots qui ont tout déclenché un certain jeudi 10 mai 2012. Ignorant que ces phrases seraient lourdes de conséquences, M. de Klerk poursuivait son argumentaire : « comme c’est le cas pour les Tchèques et les Slovaques, dire que l’unité ethnique dans un seul Etat, avec une culture et un langage, peut être heureuse et peut combler les aspirations démocratiques n’est pas répugnant ».

Ces déclarations n’ont pas plu à beaucoup, qui se sont spontanément levés pour le dénoncer. Certains sont mêmes allés jusqu’à demander le retrait de son prix Nobel, décerné conjointement avec Nelson Mandela pour avoir mis fin à l’apartheid. Aussi, l’ex-chef d’Etat sud-africain s’est expliqué dans un communiqué datant du 16 mai : « je n’ai plus une once de conviction ou d’attachement au développement séparé. Quelles qu’en aient été les intentions, cela fait des années que j’ai conclu que c’était un échec et que cela a causé une injustice manifeste ». Il a déploré que ses paroles aient été « mal comprises et mal interprétées ».  Près de deux décennies après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud reste toujours très susceptible à cette question. En parlant, M. de Klerk l’avait certainement omis.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*