Turquie : Construction d’un camp pour les réfugiés syriens

Ankara est entrain d’édifier un nouveau camp destiné à l’accueil des réfugiés syriens. Ceux-ci continuent d’affluer en Turquie.

10 000 personnes. C’est la capacité d’accueil qu’aura le camp en construction à proximité de la ville de Karkamis. Celle-ci est située dans la région de Gaziantep, non loin de la Syrie. Ce camp sera, sans doute, très utile car les huit autres précédemment construits en Turquie sont déjà débordés. Une situation tout à fait normale tant les déplacés syriens ne cessent d’arriver en Turquie. Lundi soir, 846 d’entre eux ont franchi la frontière d’après l’agence de presse officielle Anadolu. Dans ce groupe figurent un général et quatre colonels. Selon des chiffres fournis par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR), la Turquie a accueilli 42 682 syriens. Ce qui en fait le pays le plus hospitalier devant la Jordanie, le Liban et l’Irak. Ces derniers ont accordé refuge respectivement à 33 400, 30 900 et 7 900 syriens. Le HCR estime à plus de 112 000 le nombre de syriens qui ont quitté leur pays d’origine.

Le plus inquiétant, c’est que cette statistique va en croissant. A titre d’illustration, le nombre de réfugiés syriens en Jordanie a dépassé celui des réfugiés irakiens (29 091). En outre, les populations déplacées manquent de tout : « dans ces quatre pays, beaucoup de réfugiés syriens nouvellement arrivés dépendent entièrement de l’aide humanitaire. Certains d’entre eux arrivent avec pour seules possessions les vêtements qu’ils portent sur eux et après plusieurs mois de chômages », a expliqué devant la presse Adrian Edwards, porte-parole du HCR.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*