Un drone au dessus d’Israël

Hier jeudi, Hassan Nasrallah, le chef du mouvement chiite libanais Hezbollah a reconnu que son mouvement avait envoyé un drone en Israël. L’avion sans pilote aurait survolé des sites sensibles israéliens sur des dizaines de kilomètres avant d’être abattu par l’aviation israélienne.

Ce vol de reconnaissance a eu lieu le 6 octobre dernier. Le drone, de fabrication iranienne mais assemblé et monté au Liban, a été lancé du territoire libanais. Il a survolé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant d’entrer dans l’espace aérien israélien.  Selon le  chef chiite, l’armée israélienne ne l’aurait repéré qu’alors qu’il était à proximité du site supposé nucléaire de Dimona. La déclaration d’Hassan Nasrallah avait été précédée de peu par une autre du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui accusait le Hezbollah d’avoir violé son espace aérien et dans laquelle il assurait que tout était mis en œuvre dans la sécurisation des frontières israéliennes. L’armée israélienne affirme avoir repéré le drone alors qu’il était encore au-dessus de la mer Méditerranée, à proximité de la bande de Gaza. Il a survolé le territoire israélien pendant une demi-heure et ce n’est qu’à la deuxième tentative qu’un chasseur F-16 a pu l’abattre au-dessus de la forêt de Yatir, dans le nord du désert du Néguev.

Le Hezbollah présente cette incursion dans l’espace aérien israélien comme un succès, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que le mouvement chiite réalise une telle prouesse. En 2006 déjà, alors qu’il était en guerre avec Israël, le Hezbollah était parvenu à envoyer un drone ni armé ni chargé d’explosif survoler le territoire israélien. Et en avril 2005, c’est un autre drone du Hezbollah qui était parvenu à survoler une partie du territoire nord d’Israël sans être abattu. Le Hezbollah a promis d’autres vols de ce genre, avançant qu’il avait la capacité de parvenir à toutes les zones en Israël.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*