L’Europe et l’Afrique réunies à Bruxelles

Dans la foulée du Sommet du G8 de Deauville, l’Europe  et l’Afrique vont à nouveau se croiser, cette fois, dans leur intégralité et en aparté,  dans le cadre du partenariat Afrique – Union Européenne. En effet, ces mardi 31 Mai et mercredi 1er Juin, les Commissions de l’Union Européenne (UE) et de l’Union Africaine (UA) se rencontreront à Bruxelles dans un rendez-vous axé sur les questions démocratiques et économiques, dont, principalement, la croissance.

Comme lors du G8, la cinquième session annuelle de ce partenariat instauré depuis 2007 ne saura omettre d’évoquer les récents changements démocratiques en Afrique et, en particulier, le printemps arabe, lequel « mérite le soutien plein et entier de tous les acteurs internationaux afin de renforcer la gouvernance politique et économique sur l’ensemble du continent africain » selon le communiqué de la Commission Européenne. L’on peut comprendre, par là, l’importance, pour l’Europe, de s’adapter aux mutations politiques inopinées qu’ont connues certains Etats d’Afrique du Nord comme du Sud du Sahara. Car, lors du dernier Sommet Afrique – UE en fin novembre à Tripoli, un plan d’action portant sur la stratégie conjointe de développement des deux parties avait été adopté pour la période 2010 – 2013. Mais, depuis, le contexte n’est sensiblement plus le même. D’où, une relecture s’impose et, ce, particulièrement, en ce qui concerne le financement de cette stratégie, que la Commission Européenne s’était engagée  à supporter à hauteur de 2,4 milliards d’euros (3,4 milliards de dollars américains) entre 2007 et 2013.

Par ailleurs, cette session sera également l’occasion de réfléchir sur un renouveau dans la coopération politique et technique entre l’UA et l’UE et dans l’orientation politique commune des deux institutions. Pour ce faire, des questions portant sur le socio-économique, la politique ou encore l’environnement seront au cœur des débats.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*