Iran : discussions sur le nucléaire

Iran discussions sur le nucléaireHier, une délégation de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) a effectué une visite en Iran. L’autorité nucléaire mondiale souhaitait s’enquérir elle-même de la particularité du contexte iranien.

En matière d’enrichissement nucléaire, l’Iran fait l’objet de toute sorte de spéculations dont la principale et la plus récurrente est sa supposée ambition de posséder l’arme atomique. Pour couper court à toutes ces rumeurs, l’AIEA a délégué des représentants pour descendre sur le terrain. Ils envisageaient, entre autres, d’inspecter un site suspect sur la base militaire de Parchin, non loin de la capitale Téhéran. D’après certaines informations en possession de l’AIEA, l’Iran y aurait testé des détonateurs compatibles avec les systèmes utilisés dans la conception d’une arme atomique. Même avant de solliciter à inspecter cet endroit auprès de Téhéran, beaucoup d’observateurs se montraient assez sceptiques. Le gouvernement iranien s’est toujours opposé à une visite technique de l’AIEA sur ce site malgré maintes tentatives de celle-ci. A son entendement, l’AIEA aimerait conclure un accord global avec Téhéran. Cet engagement permettra à l’organisme spécialisé d’accéder non seulement à des sites mais, aussi, à des documents et des personnes. Ce, dans l’ultime but de prouver la sincérité du programme nucléaire civil mené par l’Iran. Dans cette démarche, l’AIEA se heurte, pour l’heure, à un refus catégorique de la partie iranienne.

Concernant ce dernier déplacement de l’AIEA, l’Iran l’a placé sous le signe de ses « droits nucléaires ». Sur base du TNP, le Traité de non-prolifération nucléaire, la République islamique a pris l’habitude de circonscrire les demandes ou les investigations de l’agence onusienne. Malheureusement pour cette dernière, la recette a à nouveau fonctionné hier. Les autorités iraniennes et l’AIEA vont encore se rencontrer le 16 janvier prochain dans la capitale iranienne. En attendant, l’Iran fait toujours l’objet d’une série de sanctions internationales prises à son encontre par les grandes puissances.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*