Niger : Tripoli veut Saadi Kadhafi

Niger Tripoli veut Saadi KadhafiMercredi dernier, la Libye a, une fois de plus, demander au Niger d’extrader Saadi Kadhafi, le fils de l’ancien Guide libyen qui s’y est réfugié depuis l’année dernière.

La question a été abordée par le Premier ministre libyen avec les autorités nigériennes à l’occasion d’une visite à Niamey. Saadi Kadhafi réside dans ce pays depuis plus d’un an.  Il avait quitté la Libye en septembre 2011, un mois avant la mort de son père. Il devient de plus en plus urgent de le juger pour la justice libyenne qui lui reproche sa gestion calamiteuse de la Fédération libyenne de football. En tant que Président de cette institution, Saadi Kadhafi en aurait confisqué des biens par la force. Le chef de gouvernement a donc une nouvelle fois sollicité son extradition. Mais de son côté, le Niger ne donne pas des signes d’une volonté de céder favorablement à cette requête mais il se dit malgré tout disposé à collaborer avec la Libye pour trouver une solution à ce problème. Une position qu’il a toujours adoptée sans pour autant concrétiser le souhait de l’actuel régime libyen. Jusqu’à ce jour, aucune décision n’a été prise, comme l’a indiqué le Ministre nigérien des Affaires étrangères.  Le gouvernement nigérien estime que les conditions inhérentes à un procès équitable ne sont pas réunies en Libye.

Le fils de l’ex-dictateur libyen n’est pas le seul dignitaire de l’ancien régime libyen à s’être réfugié au Niger. Lors de la chute du colonel Kadhafi, beaucoup de membres de cette classe sociale ont pris cette direction. Mais, en l’espace d’un an, certains sont partis ailleurs. N’empêche, le peu de Libyens resté sur place est considéré comme potentiellement dangereux par les autorités de leur pays d’origine. Et, évidement, Saadi Kadhafi fait partie des potentiels fauteurs de trouble.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*