Russie : des navires de débarquement vers la Syrie

novotcherkasskLa Russie a décidé d’envoyer 3 navires de guerre en Syrie en cas d’une éventuelle évacuation de ses ressortissants de ce pays. Le premier navire de guerre à avoir quitté son port d’attache est le Novotcherkassk.
Ce navire de débarquement doit normalement arriver avant le 10 janvier prochain à la base russe de Tartous. A son bord, il transporte une unité d’infanterie et, également, du matériel militaire. Ce qui sera indispensable lors des exercices auxquels va prendre part le navire au large des côtes syriennes. Ces entraînements sont fort probablement liés à la situation qui prévaut dans le pays de Bachar al-Assad. En effet, selon certaines indiscrétions, des préparatifs seraient en cours pour une éventuelle évacuation des ressortissants russe en Syrie. Ce, dans la perspective de la chute de l’actuel régime syrien. Dans ce mouvement, le Novotcherkassk est accompagné de deux autres navires de débarquement, le Nikolaï Filtchenkov et l’Azov. Aux trois navires de guerre russes s’associeront les unités de flottes syriennes.
Cela fait près d’un mois que le Novotcherkassk est très mobile : en début décembre, il avait quitté son port d’attache pour Tartous. Ce, en compagnie d’un autre navire de débarquement de même nationalité, le Saratov. Mais, l’objectif de ce déplacement n’a jamais été rendu public. A propos de Tartous, c’est la seule base navale russe sur la mer Méditerranée. Elle se situe à 220 km au nord-ouest de Damas, la capitale syrienne. C’est donc un point hautement stratégique en cas de conflit dans la région. D’autant plus qu’elle est bien dotée en infrastructures et matériel militaire. Depuis le début de la rébellion en Syrie, Moscou a toujours apporté son soutien à Bachar al-Assad, s’opposant à maintes reprises à une intervention des Nations Unies.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*