Russie/France : redynamiser la coopération bilatérale

Russie-France redynamiser la coopération bilatéraleLe président français François Hollande va entamer aujourd’hui une visite en Russie. Les deux pays veulent redynamiser leur coopération bilatérale.

Avec l’arrivée de François Hollande à l’Elysée, les relations entre Paris et Moscou se sont très rapidement refroidies. Ce, par rapport aux mandats de ses prédécesseurs, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Pour preuve, la première rencontre entre le chef d’Etat français et son homologue russe, Vladimir Poutine, n’a pas été concluante : les deux hommes ne sont jamais tombés d’accord sur la situation en Syrie. Malgré ce climat glacial, les deux parties ont tout de même réalisé, en 2012, des échanges commerciaux de 9 milliards d’euros (11,3 milliards de dollars américains). C’est dans ce genre de brèche que le président français voudrait s’engouffrer. Autrement dit, il s’agit d’être encore plus proche sur les points de convergence.

Ainsi, au cours du passage de M. Hollande à Moscou, il sera question de débattre des grands sujets internationaux, dont la Syrie et le Mali notamment. A propos du premier dossier, un diplomate russe a récemment lancé : « Paris a pris conscience des différents aspects de la réalité syrienne et des intérêts vitaux de la Russie dans la région ». La même source, qui a requis l’anonymat, a poursuivi en affirmant que la Russie cherche juste à éviter une vacance de pouvoir à Damas, en concluant que cet avis est partagé par les Affaires étrangères françaises. Autre point positif, la Russie a montré de l’ouverture pour l’opposition syrienne. Ce qui peut pousser Paris à poser la question de la possibilité d’un partage du pouvoir. Quant au Mali, la France se montrera sans doute reconnaissante de l’appui russe sur sa décision d’entrée en guerre. Mais, il n’est pas sûr qu’elle soit favorable à un soutien militaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*