Chine : Volkswagen en veut encore

Chine Volkswagen en veut encorePour booster ses ventes en Chine, Volkswagen n’a qu’une seule recette : se doter d’usines supplémentaires.

Actuellement, le constructeur automobile allemand édifie 7 usines en Chine. Il faut dire que cela est lié à la santé de ses affaires sur le plan local : il y a écoulé pas moins de 2,8 millions d’automobiles l’année dernière. Et, comme l’appétit vient en mangeant, Volkswagen entend désormais franchir la barre des 4 millions de vente. A cette visée est assortie l’ambition de signer un bénéfice opérationnel record à l’horizon 2014.  Vraisemblablement, tous ces objectifs sont difficilement réalisables avec les mêmes moyens de production. C’est pourquoi l’allemand entend investir : « dans les années qui viennent, nous allons construire au moins dix nouvelles usines, dont sept rien qu’en Chine », a déclaré jeudi le Président du directoire du constructeur automobile, Martin Winterkorn, lors de la présentation du bilan 2012 de Volkswagen. Tout récemment, le Conseil d’administration de l’entreprise a décidé de se doter d’une usine de plus en Chine, sans compter les différents chantiers déjà entamés sur le même territoire. Cette fois-ci, c’est Changsa (sud) qui devrait accueillir le site de production en projet.

Si les perspectives de Volkswagen en Chine sont très prometteuses, son récent passé est tout aussi intéressant : en 2012 par exemple, il a produit 2,6 millions de voitures à l’échelle locale. Un résultat qui a commencé à se préparer dès le milieu des années 80, quand la marque automobile allemande devenait la première à s’installer en Chine. Du coup, Volkswagen a totalisé un bénéfice net de 21,9 milliards d’euros (26,5 milliards de dollars américains). La deuxième puissance économique mondiale, qui n’y est pas étrangère, en sera bien récompensée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*