Irak : vente aux enchères de 10 blocs gaziers

Irak vente aux enchères de 10 blocs gaziersLe porte-parole du ministère irakien du Pétrole a annoncé dimanche une prochaine vente aux enchères de 10 blocs d’exploration gazière. Les compagnies étrangères qui le souhaiteront pourront prendre part à cette opération, comme semblent l’espérer les autorités irakiennes.

« 10 blocs d’exploration seront proposés dans le cadre d’un cinquième round d’enchères, qui sera organisé dans le courant de l’année ». Des propos d’Assem Jihad, le porte-parole de l’autorité de tutelle du secteur. La même source a affirmé que la date de cette vente sera connue dès que la totalité des documents liés à son organisation seront fin prêts. Tout enthousiaste, M. Jihad a déclaré s’attendre à « une bonne vente », sûr qu’ « elle va attirer les sociétés étrangères ». Si ce porte-parole fait allusion à ce type de clientèle, c’est suite à un récent souvenir assez douloureux : l’année dernière, plus précisément au mois de mai, Bagdad avait organisé une première vente aux enchères de blocs gaziers. Mais, l’opération n’avait pas eu le succès escompté auprès des multinationales. Raison pour laquelle le second round est porteur de beaucoup d’espoir.

Pour rappel, l’Irak dispose d’importantes réserves d’hydrocarbures, soit 143,1 milliards de barils de pétrole et 3 200 milliards de mètres cubes de gaz comme ressources prouvées. Ainsi, son économie est très largement dépendante de cette manne naturelle. Actuellement, le gouvernement veut tirer encore plus de profit des opérations liées au pétrole en augmentation la production. En effet, l’Exécutif cherche à financer la reconstruction du pays, qui a connu beaucoup de guerres dans les deux dernières décennies. Mais, le Fonds Monétaire International (FMI), qui a dernièrement effectué une mission en Irak, a recommandé de diversifier l’économie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*