Le marché de la drogue est imperméable à la récession

Les-enqueteurs-ont-decouvert-qu-il-transportait-130-boulettes-de-resine-de-cannabis-soit-au-total-1-3-kilo-de-drogue_scalewidth_630La police espagnole vient d’effectuer une saisie de 52,6 tonnes de haschisch. Cet important lot de drogue était dissimulé dans un entrepôt de Cordoue. Un record non seulement espagnol mais également européen d’après la police locale.

C’était hier dimanche que la police espagnole annonçait fièrement sa prise. Depuis 1996 et la saisie de 36 tonnes d’haschisch en mer, jamais elle n’avait découvert autant de stupéfiant de ce type. Une occasion pour les autorités de se gargariser. Toutefois, la police a tout de même précisé qu’elle a suivi cette piste grâce à un témoin : à la recherche d’une machine, il avait surpris curieusement plusieurs personnes dans l’hangar contenant la drogue. Celles-ci « avaient sans doute l’intention de dérober les ballots de haschisch », mentionne sans plus de détails le communiqué de la police espagnole.

A noter que cette saisie fait suite à une précédente : le samedi 27 avril, la garde civile espagnole a mis la main sur 32 tonnes de haschisch. Cachée dans un camion, cette drogue provenait du Maroc. Mais, ce n’est que vendredi dernier que les autorités ont rendu public cette information. Dans la foulée, la police espagnole a annoncé, le samedi suivant, avoir démantelé un réseau de 21 narcotrafiquants entre l’Espagne et les Pays-Bas. Cette organisation cultive la marijuana. Pour preuve, les autorités en ont saisie 13 000 plants.

Ces saisies à la chaîne confirment plus que jamais l’Espagne comme principale porte d’entrée de la drogue en Europe : en 2012, le ministère de l’Intérieur a enregistré des saisies de 325,5 tonnes de haschisch et 20,7 tonnes de cocaïne. Ce serait, selon le ministre de tutelle, 73,69 % de haschisch et 41,21 % de cocaïne, que les narcotrafiquants ont essayé d’introduire sur le Vieux continent sur l’année dernière.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*