L’Inde renouvelle son attirail nucléaire

centrale_nucléaire_inde_photoIAEAImagebankLa Cour suprême de l’Inde vient de donner son aval à la mise en service d’une centrale nucléaire au Tamil Nadu, dans le sud du pays. Cette décision achève un feuilleton commencé avec l’inauguration du chantier en 2002.

La centrale Kudankulam a été construite avec le concours de la Russie qui a fourni la technologie nécessaire. La première phase du projet de cette centrale comprend la construction de deux réacteurs VVER-1000 de 1 000 Mégawatts chacun. Avec un peu de retard, le Premier ministre indien Manmohan Singh,tient la promesse qu’il avait faite en mars dernier au président russe Vladimir Poutine de lancer la centrale le mois suivant.

Le premier des quatre réacteurs aurait dû être lancé depuis fin 2011, mais l’inquiétude auprès de la population exacerbée par la catastrophe d Fukushima avait provoqué l’ajournement des travaux avant leur reprise le mois de mars suivant.La Cour suprême déclare avoir pris sa décision pour le bien-être du pays et de sa population. Le développement de cette centrale est déjà en cours puisque le comité du gouvernement indien a aussi approuvé la construction de la deuxième tranche, c’est-à-dire le troisième et le quatrième réacteur.

La centrale de Kudankulam pourra voir le jour grâce à l’accorde de coopération entre l’URSS et l’Inde datant de 1988. Les quatre réacteurs pourront être construits sur ce site grâce à un autre accord signé en fin 2008 entre les deux pays. Les travaux du chantier de cette centrale avaient tenu une part importante des discussions bilatérales entre l’Inde et la Russie en marge du sommet des BRICS en mars dernier à Durban en Afrique du Sud.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*