Brésil : les manifestations continuent

atlantico-yahoo-762699Les autorités brésiliennes traversent actuellement le premier baptême de feu populaire depuis qu’elles sont au pouvoir. Après avoir consenti à accéder à la principale requête des manifestant, les autorités espéraient calmer le jeu mais il n’en est rien, Ils sont maintenant plus d’un million de manifestants à travers le pays et le gouvernement semble dépassé par cet événement qu’il n’a pas vu venir. La contagion du printemps arabe aurait franchi les océans pour s’installer en Amérique Latine.

Tout commence il y a près de deux semaines alors que certaines personnes s’indigne des dépenses engagés par le pays pour l’organisation de la coupe du monde de football. Cette indignation prend racine dans l’accroissement progressive du coup de la vie que connait le Brésil. Pour l’année en cours, la moyenne du taux d’inflation est estimée à près de 6,51%. Aussi, le fait d’avoir accepter de répondre favorablement à la première requête populaire n’a pas amélioré la situation. Au contraire, cela a galvanisé les troupes des manifestants qui commencent à multiplier les demandes, allant de la santé à l’éducation. Pour bon nombre de manifestants, c’est la seule manière de se faire entendre par les autorités, étant donné que les questions sociales sont soulevées, sans succès, depuis plusieurs mois. Considérée comme responsable par certains manifestants, la présidente s’est néanmoins exprimée pour assurer la population de l’écoute de leurs revendications.

Dans cet élan révolutionnaire la population brésilienne doit faire très attention. Tout cela a un coup et les autorités ne peuvent pas accéder à toutes les requêtes sans déstabiliser l’économie fleurissante du pays. Les observateurs du pays dont l’ancien champion du monde de football Pelé, appellent les manifestants à la vigilance et surtout au respect des biens publics et privés durant les manifestations.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*