Kenya : L’aéroport de Nairobi pris d’assaut par les flammes

AFP_130807_zq2y4_kenya-aeroport-incendie_sn635Très tôt ce matin, un immense incendie s’est déclaré dans l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi au Kenya. Cet incendie a ravagé les ailes « arrivées internationales » et « immigration » de l’aéroport. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée pour l’instant.

C’est un coup dur pour Nairobi dont l’aéroport est une véritable plaque tournante qui dessert les principales capitales de l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, sans compter les vols nationaux surtout en cette période estivale où le Kenya accueille beaucoup de touristes. Les pompiers sont arrivés à bout des flammes après quatre heures d’acharnement. Il a fallu fermer les routes menant à l’aéroport afin de donner toute la priorité aux pompiers. Néanmoins des dizaines de camions de pompiers et de policiers sont maintenus en place par mesure de précaution. Le président Kenyan Uhuru Kenyatta, fils du premier président du pays dont l’aéroport porte le nom s’est déplacé sur les lieux pour constater les dégâts occasionnés par cet incendie.

Tous les vols à l’arrivée de l’aéroport Jomo Kenyatta ont été redirigés vers les aéroports de Mombassa et Eldoret sauf pour les atterrissages d’urgence. Les vols au départ de Nairobi ont quant à eux été tout simplement annulés. L’aéroport reste fermé indéfiniment, paralysant ainsi des dizaines de milliers de passagers. Certains sont transférés dans des hôtels mais la tâche ne se révèle pas aisée, la plupart des hôtels étant pleins à cause de la haute saison.

Les causes de l’incendie restent inconnues pour le moment, laissant la place à toutes sortes de spéculations ; cet incendie survient en effet le jour du 15ème anniversaire des attentats menés par Al-Qaïda contre les ambassades des Etats-Unis à Nairobi et à Dar-Es-Salaam, capitale économique de la Tanzanie faisant un total de 224 morts.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*