Liban : les Investissements Directs Etrangers de création en augmentation

2360La CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement) vient de révéler la confortable position du Liban dans le classement des IDE (Investissements Directs Etrangers) de création. Ce classement repose la base de données du site fDi Markets, du groupe Financial Times.

Les IDE, qui consistent à implanter des filiales entièrement nouvelles à l’étranger avec l’installation sur site vierge de nouveaux moyens de production, sont d’importants générateurs d’emplois. La valeur des projets financés par les IDE de création sortant provenant du Liban ont été en 2012 de 392.6 millions de dollars, un montant que la Byblos Bank constate en progression annuelle de 30.6%. la performance libanaise est d’autant plus remarquable que de manière globale la valeur totale des IDE de création sortant en provenance des économies arabes a baissé en glissement annuel de 14%. Le pays du Cèdre se distingue ainsi sur le plan régional en se positionnant au 6ème rang parmi treize pays arabes, devant l’Algérie, Oman, le Maroc, le Yémen et la Mauritanie. En comptant le Liban, seuls 6 pays arabes parmi lesquels l’Egypte, la Jordanie et l’Algérie ont enregistré en 2012 une augmentation de leurs IDE de création sortants. Au niveau mondial, le Liban gagne 6 places pour se hisser à la 61ème place d’une liste de 112 pays.

L’argent des IDE a permis de financer ont permis de financer 28 projets contre 9 l’année précédente et vient ainsi derrière les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Koweït, Bahreïn et le Qatar. Globalement, les pays arabes ont même fait sur le plan des IDE de création par rapport aux pays émergents et au reste du monde puisque les IDE en provenance de ces pays ont respectivement reculé de 23.2% et de 33%.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*