Proche-Orient : Nouvelle visite infructueuse de John Kerry

kerry-benjaminLa tournée du secrétaire d’Etat américain au Proche-Orient est un échec, encore plus prononcé avec l’annonce lundi, de l’approbation finale par le gouvernement israélien de la construction de 272 nouveaux appartements dans les colonies de Cisjordanie.
Selon un responsable de la défense israélienne, cette approbation avait été donnée il y a plusieurs mois pour les nouvelles constructions dans les colonies d’Ofra et de Karnei Shomron. Leur validation dimanche prochain ne devrait être qu’une formalité.
Cette annonce marque un camouflet pour le secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui n’attendait pourtant pas une percée décisive de son dixième voyage dans la région . Il  a passé quatre jours de discussions avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas pour les rallier à un projet d' »accord cadre ». Celui-ci est décrit sur une série de documents et doit tracer les grandes lignes d’un règlement définitif sur les frontières, la sécurité, le statut de Jérusalem et le sort des réfugiés palestiniens.  L’émissaire américain pour ces pourparlers, Martin Indyk, est resté sur place pour continuer à trouver des compromis.
Lundi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a confirmé, lors d’une réunion de son parti, le Likoud, sa détermination à ne pas démanteler de colonies dans le cadre des négociations. Cette persistance est critiquée aussi bien par les Palestiniens que par plusieurs organisations israéliennes telles que « Peace now ».
Conformément au calendrier convenu lors de la reprise des pourparlers de paix, le Fatah prévient qu’en cas de poursuite par Israël de la colonisation, le président palestinien Mahmoud Abbas retournerait demander l’adhésion de la Palestine en tant que membre à part entière à  l’ONU, à la Cour internationale de justice et à  la Cour pénale internationale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*