Irak : Droits des femmes, thème-phare de la campagne des législatives

irak-legislatives-droits-femmesBon nombre de candidates aux prochaines élections législatives en Irak battent campagne sur le thème des violences et des discriminations à l’égard des femmes. Ces dernières années, ce pays semble avoir beaucoup reculé sur cette question.
Avant, dans la région du Moyen Orient, l’Irak était cité comme exemple, en ce qui concerne les droits des femmes. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Raison pour laquelle plusieurs candidates aux législatives du 30 avril prochain ont décidé d’en faire leur combat. Ce choix se justifie aisément par certaines statistiques onusiennes. Ainsi, au moins 25 % des Irakiennes de plus de 12 ans sont illettrées tandis que seulement 14 % des femmes disposent ou sont à la recherche d’un emploi.
Pire, plus de 50 % des Irakiennes de 15 à 49 ans estiment qu’un homme a le droit de battre son épouse. A côté de cela, les femmes subissent fréquemment des violences en Irak, que ce soit dans des espaces privés dans des lieux publics, voire même dans les transports.
Tout comme les candidates à la députation, la plupart d’observateurs assimilent cela aux conséquences des violences généralisées dans le pays, expliquant ce triste phénomène par les mentalités des Irakiens. Toujours d’après les Nations Unies, bien d’hommes pensent qu’ils ont le droit de battre leurs épouses dans certaines circonstances et d’opposer à ce qu’elles exercent une activité professionnelle. Et, ils sont bien aidés par certaines dispositions légales pour le moins controversées. La dernière en date concerne le récent projet de loi sur la famille, qui vise à donner le droit de demander le divorce aux filles dès l’âge de 9 ans. Autrement dit, elles peuvent être mariées  plus jeunes.
Toutes ces questions justifient la lutte de plusieurs candidates à la députation, dont la présentatrice de télévision, Inam Adboul Majed, qui vise un siège au parlement irakien.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*