Syrie : Evacuation des rebelles de Homs

les-rebelles-quittent-homsLes rebelles syriens ont dû achever vendredi, l’évacuation de la vieille ville de Homs, en vertu d’un accord passé avec le régime de Bachar al-Assad. La reprise de la totalité de la ville, baptisée il y a trois ans « capitale de révolution », par les forces syriennes est une victoire pour le dirigeant de la Syrie.
L’évacuation de Homs, située au centre du pays, a commencé mercredi. 1 200 personnes, rebelles et civiles, ont déjà quitté la ville. Les 300 derniers rebelles ont été bloqués dans des bus qui devaient les conduire à Dar al-Kabira, une localité rebelle située plus au nord. Cet accroc dans le plan d’évacuation serait le fait, selon l’OSDH (Observatoire syrien des Droits de l’Homme), de certains groupes rebelles islamistes qui ne faisaient pas partie des négociations avec le régime de Damas et qui voulaient limiter l’entrée de vivres à Zahra et à Naboul, deux villes chiites encerclées par les insurgés dans la région d’Alep. Avec l’évacuation totale de la vieille ville, les rebelles ne sont plus présents à Homs que dans le quartier de Waer, dans le nord-ouest. Les personnes évacuées n’ont pas été interrogées par les services de sécurité et ont pu conserver leurs armes légères.
Cette évacuation a été rendue possible grâce à un accord inédit négocié avec la médiation de l’ambassadeur iranien par le régime et les insurgés, dont les islamistes radicaux du Front islamiste. Cet accord a également permis la libération de 40 alaouites, la communauté à laquelle appartient le président Bachar al-Assad, d’une Iranienne et de 30 soldats syriens détenus par les insurgés.
Selon l’OSDH, la bataille d’Homs aura été le plus long siège des rebelles effectué par le régime syrien, après avoir duré deux ans ,causant ainsi la mort de 2 200 personnes.

A propos de Fitzpatrick 1317 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*