Israël-Hamas : Recrudescence des violences

hamaSix nouvelles victimes se sont ajoutées ce vendredi matin au lot des tués depuis le déclenchement mardi de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, portant le nombre total des tués à plus de 95 personnes.
L’escalade de la violence au Proche-Orient se poursuit sans que rien ne semble pouvoir l’arrêter. L’armée israélienne a procédé vendredi matin à deux nouveaux raids. Un d’entre eux visait le domicile d’un militant du Jihad islamique dans la ville de Rafah, située dans le sud de Gaza. Il a fait cinq morts, dont une femme, ainsi que 15 blessés. Un autre raid a tué Anas Abu al-Kass, un Palestinien de 33 ans à son domicile du quartier de Tel el-Hawa, dans la même ville de Gaza, qui a essuyé pas moins de 15 frappes depuis le début de l’offensive israélienne. Mais la violence de l’attaque israélienne ne met pas pour autant un terme aux tirs de roquettes par les Palestiniens. L’armée israélienne a compté 184 roquettes tirées depuis le Gaza jeudi dont 44 ont été interceptées par le dispositif anti-missiles Iron Dome. Le même jour matin, deux roquettes ont été tirées depuis le sud du Liban vers le nord d’Israël. L’un a fini dans un champ, l’autre sur une route où ne circulait aucune voiture à l’heure de l’attaque. Ils n’ont fait ni victime ni dégâts sérieux.
La situation inquiétante dans la région est en cours de discussion au sein du Conseil de sécurité des Nations unies. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé à un cessez-le-feu. Malgré les négociations de paix menées pendant six mois, les Etats-Unis ont appelé les deux belligérants à épargner les civils et à reprendre le dialogue. L’éventualité d’une offensive terrestre de l’armée israélienne sur la bande de Gaza est de plus en plus probable.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*