Irak : Condamnation par l’ONU des persécutions de l’EI

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné mardi les persécutions que mène l’Etat Islamique (EI) contre des minorités en Irak. L’ONU a particulièrement évoqué les exactions commises après la prise dimanche de la ville de Sinjar (nord).

sinjar-refugies
En estimant que ces persécutions « peuvent constituer un crime contre l’humanité », le Conseil de sécurité n’a pas mâché ses mots. Au travers d’une déclaration unanime, ses 15 membres ont ainsi exprimé « leur profonde inquiétude à propos de centaines de milliers d’Irakiens, dont beaucoup sont membres de minorités vulnérables comme les Yazidis, qui ont été déplacés par les attaques de l’EI ». Les Yazidis, qui constituent une minorité kurdophone, sont assimilés par les rebelles sunnites à des adorateurs de Satan. Résidant à Sinjar, ces derniers n’ont pas eu d’autre choix que de s’enfuir à l’arrivée des djihadistes de l’EI. Selon des chiffres de l’ONU, près de 200 000 personnes ont quitté, à cette occasion, cette ville située non loin de la frontière avec la Syrie.

Le CS des Nations Unies a également cité d’autres victimes des exactions de l’EI en condamnant « de la manière la plus ferme les persécutions systématiques de minorités, dont les chrétiens ». Dans la suite, cette instance a appelé « toutes les communautés en Irak à s’unir pour y répondre » avant d’estimer que « les attaques systématiques contre des populations civiles en raison de leur appartenance ethnique ou religieuse ou de leur foi peuvent constituer un crie contre l’humanité pour lequel les responsables devront rendre des comptes ». L’instance onusienne a aussi tenu à rappeler que l’EI figure sur la liste noire des Nations Unies des organisations proches d’Al-Qaïda .Et, de ce fait, les Etats membres doivent appliquer les sanctions prévues à l’encontre de l’EI, à savoir les interdictions de voyager ou d’acquérir des armes et le gel de ses avoirs.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*