Irak : Nouvelles frappes aériennes françaises contre l’EI

Par le biais de son ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, la France a annoncé mardi de nouvelles frappes aériennes dans les prochains jours contre l’Etat Islamique (EI) en Irak. Ce groupe terroriste a récemment menacé Paris du fait de son engagement dans cette guerre.

le-drian-salue-une-operation-militaire-remplie-de-succes
« Il y aura, dans les jours qui viennent, des frappes aériennes tricolores contre les positions de l’EI »,
a-t-il déclaré sur la télévision publique France 2.Et de poursuivre d’un ton plus déterminé : « Ce n’est pas parce qu’il y a ces déclarations qu’il faut céder … La France sait se défendre et la France ne cède pas ».

Pourtant, les groupes islamistes, assez solidaires entre eux, ont d’ores et déjà commencé à viser la France.Pour preuve, pas plus tard que lundi dernier, les membres du mouvement djihadiste algérien Jund al-Khilafa, ont menacé d’exécuter, en soutien à l’EI, un ressortissant français qu’ils détiennent au cas où Paris ne décidait pas, dans un délai de 24 heures, à mettre un terme à ses frappes aériennes en Irak.

La réaction du ministre français ne s’est pas fait attendre. « Nous accomplirons notre devoir … Nous continuerons les frappes dans les jours qui viennent, bien évidemment », a-t-il asséné. Toutefois, il a précisé que la France agit en « appui aérien » aux forces irakiennes et celles du Kurdistan qui mènent au sol, des opérations militaires.

Plus en détail,depuis déjà une semaine, les avions militaires français de type Rafale effectuent des missions de reconnaissance au-dessus de l’Irak. Actuellement, les forces tricolores n’ont réalisé vendredi dernier, qu’un seul raid, visant un dépôt logistique contrôlé par les islamistes, situé non loin de Mossoul (nord-est).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*