Arabie Saoudite : Lutte contre l’EI et ses paradoxes

Comme beaucoup d’autres pays du Golfe, l’Arabie Saoudite s’est associée aux Etats-Unis dans la lutte contre l’Etat Islamique (EI). Néanmoins, ce positionnement n’est pas toujours aisé à assumer.

frappes-ei
Mardi dernier, bon nombre de monarchies du Golfe ont affirmé avoir participé à des frappes aériennes menées contre l’EI .En dehors de l’Arabie Saoudite, d’autres Etats opposés au Bahreïn ou les Emirats Arabes Unis (EAU) sont dans ce lot. Toutefois, ce choix n’est pas évident pour ces pays, particulièrement pour l’Arabie Saoudite considérée comme le leader régional. Pour preuve, les autorités religieuses saoudiennes ont, dès le début de cette initiative, tardé à se prononcer contre les rebelles de l’EI.A titre illustratif, il a fallu que le journaliste américain James Foley soit décapité, le mois dernier, pour que le grand mufti cheikh Abdel Aziz Al Cheikh condamne cette organisation ainsi qu’Al Qaïda.

Dans un autre volet, l’Arabie Saoudite est préoccupée par un éventuel retour au premier plan de l’Iran sur la scène diplomatique. En effet, le rayonnement de l’Etat saoudien est non seulement lié aux hauts-lieux musulmans qu’il abrite mais également à sa proximité avec les USA. Ce dernier atout a été favorisé par le gel des relations entre l’Occident et la République islamique, il y a plus de trois décennies. Or l’Iran et les grandes puissances mondiales semblent mieux se comprendre à propos du nucléaire. Cette guerre pourrait être une occasion de rapprochement au grand dam de Riyad.

Plus globalement, une bonne partie de l’opinion publique dans les pays du Golfe est impressionnée par l’avancée fulgurante de l’EI. Du coup, les autorités de ces Etats ne voulaient pas jeter un pavé dans la marre en se montrant trop critiques à propos de ce mouvement.A noter que 5 000 des éléments de l’EI,dont 4 000 Saoudiens, seraient originaires des pays du Golfe.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*