Irak : De nombreux tués dans deux attentats

Lundi, plus de 40 personnes sont mortes en Irak suite à deux attentats qui se sont déroulés à Bagdad et à Djourf Al Sakhar, une localité située à une distance d’une soixantaine de kilomètres au sud de la capitale.

attentats-irakA Bagdad, c’est une voiture piégée qui a explosé, selon le rapport de la police locale, causant la mort de 15 personnes dans une rue commerçante du quartier Kerrada, situé au centre de la ville. A noter que ce secteur de Bagdad est habité autant par des chiites que des sunnites et d’autres communautés religieuses et ethniques. L’attaque de Djourf Al Sakhar a coûté la vie à 27 miliciens chiites et causé des blessures à plus de 60 personnes .Elle a été perpétrée par un kamikaze conduisant un véhicule Humvee.

A noter que l’armée régulière irakienne venait de reprendre le contrôle de cette localité la veille, après avoir combattu l’Etat Islamique (EI) durant plusieurs mois.Une précieuse victoire car Djourf Al Sakhar aurait permis aux rebelles, si cette localité était encore sous leur contrôle, de mieux encercler Bagdad. A noter que Daesh dispose de nombreuses positions autour de la capitale irakienne.

C’est depuis le début du mois de juin dernier que l’EI a lancé une vaste offensive en Irak. Ainsi, bon nombre de localités du nord du pays sont-ils tombés dans leur escarcelle, ce qui a permis à ces insurgés sunnites de se rapprocher de Bagdad. Devant cette menace, une coalition internationale a réalisé plusieurs frappes aériennes dans le but d’aider le gouvernement irakien à majorité chiite à contrecarrer l’avancée des djihadistes. A ce propos, dimanche et lundi, les avions de la coalition commandés par l’armée américaine ont mené sept raids en Irak contre Daesh.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*