Normalisation des relations entre le Qatar et les autres membres du CCG

Un retour à la normale des relations entre les pays membres du CCG (Conseil de Coopération du Golfe) est en train de prendre forme avec la décision en fin de semaine dernière de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et de Bahreïn de renvoyer très prochainement leurs ambassadeurs en poste au Qatar.

mediations-koweitCette décision a été annoncée au terme d’un mini-sommet surprise tenu dimanche soir à Ryad entre les trois monarchies du CCG qui sont parvenues à ce compromis grâce à une médiation du Koweït. Alors que le sommet annuel du CCG devrait normalement se tenir en décembre prochain Doha. Aucune communication n’a été faite sur les modalités de cette entente même si l’hypothèse de concessions faites par le Qatar est fort probable.

Accusé d’ingérence chez ses voisins et de liens suspects avec les Frères musulmans, le Qatar avait annoncé en septembre dernier le départ de certaines figures des Frères musulmans qu’il hébergeait sur son sol alors que la confrérie mondiale est classée comme organisation terroriste en Arabie saoudite et aux Emirats.

Cette crise que les leaders du CCG déclarent désormais terminée est la plus grave que cette organisation régionale ait connue depuis sa création en 1981. Elle avait commencé par le rappel le 5 mars dernier par Ryad, Abou Dhabi et Manama de leurs ambassadeurs en poste au Qatar. Les trois monarchies entendaient protester contre ce qu’ils qualifient d’ingérences du Qatar qui hébergeait plusieurs personnes recherchées chez ses voisins. Mais ces querelles ont perdu de leur importance devant les crises multiples qui secouent le Moyen-Orient et face auxquelles les pays arabes du Golfe se devaient de faire front commun.

Il s’agit entre autres de l’avancée de l’Iran chiite en phase de retrouver sa place au sein de la communauté internationale et de la menace liée à leur engagement dans la coalition montée par les Etats-Unis contre le groupe de l’Etat islamique en Irak et en Syrie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*