Israël : Vers l’adoption du principe d’Etat-nation juif

Un projet de loi controversé visant à renforcer le caractère juif de l’Etat d’Israël a été voté dimanche par le gouvernement israélien. Il lui reste encore à être approuvé par la Knesset, le Parlement israélien, avant d’entrer en vigueur.

caractere-juifLe texte ne définit plus Israël comme un Etat « juif et démocratique » mais comme « l’Etat national du peuple juif ». De plus, il fait de l’hébreu la seule langue officielle d’Israël, réduisant l’arabe à un « statut particulier ». Les opposants à ce projet de loi craignent que ce nouveau statut légal d’Israël n’affaiblisse le caractère démocratique d’Israël et, dans le cas de la minorité arabe israélienne, qu’il n’institutionnalise la discrimination.

Le projet est soutenu par les ministres de la droite et de l’extrême-droite israéliennes et promet déjà d’avoir d’importantes répercussions sur la vie politique et sociale d’Israël. En plus d’avoir accentué les divisions au sein de la coalition gouvernementale entre d’un côté les ministres de droite et d’extrême-droite et de l’autre ceux du centre menés par la ministre de la Justice Tzipi Livni, elle menace d’envenimer encore plus les tensions dans le pays. Les arabes israéliens, descendants des Palestiniens qui sont restés sur leurs terres après la création d’Israël en 1948 et qui se sentent menacés par cette loi, sont déjà impliqués dans plusieurs incidents avec les services de sécurité du pays alors que la tension entre Palestiniens et forces de l’ordre est plus vive que jamais.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu tente tant bien que mal de jouer les arbitres. D’une part il soutient le projet de loi pour rassurer les éléments les plus à droite de sa coalition. D’autre part, pour calmer les ministres du centre, il a proposé sa propre version du texte qui réaffirme le caractère démocratique d’Israël et garantit les droits individuels de tous les citoyens israéliens, mais précise que seuls les juifs ont droit à l’auto-détermination dans l’Etat d’Israël.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*