Arabie Saoudite : Déficit enregistré dans le budget national

index-oilLe gouvernement saoudien a dévoilé jeudi par voie de communiqué télévisé le budget de l’Etat pour l’année 2015. Celui-ci prévoit un déficit de 38,6 milliards de dollars suite à la baisse des cours mondiaux du pétrole.

Malgré cette prévision de déficit important, le même budget est caractérisé par des dépenses en hausse. Plus en détail, cette dernière rubrique équivaut à 229,3 milliards de dollars, selon l’annonce faite à la télévision publique. Et, à l’opposé, les revenus attendus sont de l’ordre de 190,7 milliards de dollars. Pour rappel, les prévisions de dépenses correspondaient à 228 milliards de dollars pour l’année en cours et qui ont été légèrement revues à la hausse en perspective de l’exercice suivant. C’est tout le contraire pour les recettes, qui baissent de 37,3 milliards de dollars comparativement aux prévisions de 2014.

L’Arabie Saoudite tire environ 90 % de ses revenus du secteur de l’or noir et subit indubitablement l’impact de la dégringolade des cours mondiaux de brut. Depuis le mois de juin dernier, ces derniers ont perdu à peu près la moitié de leur valeur à cause des effets combinés d’une surabondance de l’offre sur le marché, d’une baisse de la demande mondiale de cette matière première et d’une monnaie américaine forte.

Malgré ce contexte difficile, il n’est pas question pour Ryad de modifier ses plans.Pour preuve, le ministre saoudien des Finances, Ali al Nouaïmi, a indiqué la semaine dernière que l’Arabie Saoudite va prévoir, dans son budget 2015, des investissements considérables dans les projets de développement. En fait, grâce à l’exploitation pétrolière, ce pays dispose d’importantes réserves en devises et avait réussi à diminuer sensiblement sa dette publique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*