Nouvelles menaces du Hezbollah à Israël

mayadden-nasrallahDans une interview accordée à la chaîne de télévision panarabe Al-Mayadeen,le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a assuré que son mouvement disposait depuis longtemps de missiles longue portée qu’il pourrait utiliser pour frapper Israël en riposte aux raids aériens dont est accusée l’armée israélienne en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad.

Selon Hassan Nasrallah, le Hezbollah possède depuis 2006 des missiles iraniens Fateh-110 d’une portée pouvant aller jusqu’à 300 kilomètres, et donc tout à fait capables d’atteindre toute le territoire d’Israël. La déclaration du chef du Hezbollah est jugée tout à fait vraisemblable étant donné qu’en 2012 déjà, des responsables du Pentagone avaient indiqué que le Hezbollah disposait de 50 000 engins balistiques dont 40 à 50 missiles Fateh-110 capables d’atteindre Tel Aviv et la plupart des autres régions du territoire israélien, ainsi que dix missiles Scud-D. Comme il l’avait fait en 2011, Hassan Nasrallah a affirmé que son parti était prêt, s’il le fallait, à envahir la Galilée, dans le nord d’Israël.

Ces menaces sont faites à Israël après les raids répétés sur la Syrie dont l’Etat hébreu est accusé. Le pouvoir syrien a accusé Israël à huit reprises depuis janvier 2013 d’avoir mené des raids aériens contre ses installations en Syrie. Israël n’a jamais confirmé sa responsabilité dans ses raids mais n’a jamais cessé de réaffirmé sa détermination à empêcher « tout transfert d’armes » de la Syrie au Hezbollah. Or, selon des médias israéliens, le dernier de ces raids a eu lieu le 7 décembre et visait des convois de stocks d’armes dites « sophistiqués » destinés au Hezbollah.

Pour le Hezbollah, l’implication d’Israël dans ces raids ne fait aucun doute et menace l’ « axe de la Résistance » que forment Damas, Téhéran et le Hezbollah. Le mouvement chiite libanais se dit prêt à la guerre avec Israël qu’impliquerait une riposte qui « pourrait arriver à tout moment ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*