Pentagone:Daech perd très peu de terrain en Irak

perte-terrain-eiD’après des chiffres émanant du Pentagone, le groupe Etat Islamique (EI) n’aurait perdu que très peu de terrain en Irak. Sur les 55 000 km2 que ce mouvement a conquis dans ce pays en 2014, il n’a été récupéré que 700 km2.

1 %, c’est la proportion de terrain arrachée à Daesh, généralement par les combattants kurdes après les diverses conquêtes de ce groupe en Irak au cours de l’année dernière. « C’est un petit pourcentage », admet le Pentagone. Toutefois, son porte-parole, le contre-amiral Kirby, introduit une nuance à ce propos. Selon lui, il s’agit « d’endroits qui comptent pour le groupe EI, des villes, des zones peuplées ». Toujours selon la même source, Daesh serait actuellement « beaucoup plus sur la défensive ».Indiquant que « nous ne les voyons plus essayer de conquérir de nouveaux territoires , mais plutôt protéger leurs voies de communication ».

Le porte-parole du département américain de la Défense a également signalé que, désormais, le groupe EI « recrute des enfants pour combattre ou mener des attaques suicide, ce qui pourrait signifier qu’ils ont des problèmes d’effectif ». Le contre-amiral Kirby a aussi dit que Daesh a essuyé des millions de dollars de pertes dans ses revenus pétroliers suite aux raids de la coalition internationale anti-djihadiste. Mais, tous ces signes de faiblesses semblent loin de distraire le Pentagone : « malgré ces signes de progrès », « nous restons conscients que l’EI reste une force puissante en Irak et en Syrie », a déclaré le haut-gradé américain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*