Syrie : Les Kurdes reprennent Kobané assiégée par l’EI

kobaniLe Centcom, le Commandement militaire américain au Moyen-Orient, a confirmé lundi dans la soirée la reprise du contrôle de la ville de Kobané, située à la frontière turquo-syrienne, par les forces kurdes. Il met toutefois un bémol à la liesse provoquée par cette nouvelle parmi les Kurdes en rappelant que la lutte contre l’Etat islamique était loin d’être terminée.

Tandis que l’OSDH (Observatoire syrien des Droits de l’Homme) affirme que la ville est « totalement » contrôlée par les Kurdes, le Centcom soutient que les forces kurdes sont parvenues à libérer près de « 90% » de la ville de l’emprise des membres de Daech. Le dernier bilan de l’OSDH, qui s’appuie sur un large réseau en Syrie de sources civiles, médicales et militaires, estime à plus de 1 800 le nombre de morts, dont plus de 1 000 dans les rangs de l’EI, depuis le début de la bataille de Kobané à la mi-septembre. Les 705 frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis dans cette localité et ses environs ont grandement contribué au succès des Kurdes face aux djihadistes.

Le revers subi par le groupe djihadiste à Kobané est sa plus cuisante défaite en Syrie et son annonce a entraîné une atmosphère de liesse parmi les Kurdes de Syrie et d’ailleurs. Le Centcom a beau relativiser ce succès, affirmant que l’importance stratégique de Kobané venait de celle que lui avait donnée l’Etat islamique, sa portée n’en est pas moins grande. Il s’agit d’un coup dur pour le groupe extrémiste sunnite qui a consacré d’énormes ressources, tant en hommes qu’en matériels, pour la prise de Kobané. Mais Daech est toujours présent dans les alentours de la ville et personne ne peut totalement exclure que les djihadistes n’envoient de nouveaux renforts pour relancer la bataille dans cette ville strtégique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*